La règle de trois par Félix Provost-Poulin, MBA, B. Ing

Levasseur Warren Inc. > Blogue > COACHING D’AFFAIRES > La règle de trois par Félix Provost-Poulin, MBA, B. Ing

La règle de trois

par Félix Provost-Poulin, MBA, B. Ing

Le chiffre 3 a beaucoup de valeur dans le cadre de l’art oratoire.

Selon mon expérience, ce nombre est utile pour trois aspects d’une présentation : son découpage, les énumérations ainsi que l’ancrage.

La règle de trois fonctionne parce qu’elle est simple, accrocheuse et facile à retenir.

Le découpage

Une personne peut mieux retenir un message s’il lui est divulgué à trois reprises. Le secret est d’arriver à exprimer la même chose en trois actes : lorsque vous introduisez ce que vous allez dire, lorsque vous développez ce qui a été annoncé et lorsque vous résumez ce que vous avez dit. Une puissante introduction contient une accroche qui capte le public via l’humour et la curiosité. Un développement cohérent facilite l’absorption du message. Une conclusion mémorable pérennise le message en soulignant les éléments clés ainsi qu’en déposant un appel à l’action rapide et réaliste relié à l’accroche précédemment utilisée.

L’énumération

Résistez à la tentation de vouloir trop en donner à votre audience. Il est facile de se laisser emporter et d’oublier de fermer les parenthèses. Vous maîtrisez votre matière mieux que quiconque et avez soif de la transmettre? Allez tout de même à l’essentiel! Résumez vos idées en trois points clairs, concis et distincts. Vous pourrez maintenir l’attention de votre audience de sorte qu’elle puisse récapituler l’essentiel de votre présentation. Liez ces trois éléments sur un même fil conducteur pour en maximiser l’impact.

L’ancrage

Associez des endroits sur scène au contenu présenté. Divisez physiquement la scène et ancrez trois zones temporelles afin de véhiculer les éléments du passé, du présent et du futur. Le public pourra ainsi se repérer visuellement dans votre discours et vous pourrez jouer à utiliser la scène à son plein potentiel.

Contrôlez votre contenant, votre contenu ainsi que votre environnement. Le découpage, l’énumération et l’ancrage sont trois des fonctions utiles de cette « Règle de trois » en art oratoire.

Je continuerai à rédiger et je suis conscient que je n’ai qu’effleuré chaque sujet. Écrivez-moi pour enrichir vos compétences d’orateur ou envoyez-moi un lien vers une vidéo. Cela me fera plaisir de vous écouter!

Voyez-vous ce que j’ai fait tout au long de l’article? J’ai tout découpé en 3!